Espace médiatique (L')

Retour au catalogue

Espace médiatique (L')

  • Les communications à l'épreuve de la démocratie

Cet ouvrage fait l'histoire de l'espace médiatique canadien et québécois (et non l'histoire des médias eux-mêmes), c'est-à-dire des relations entre les principaux acteurs qui l'ont modelé: l'État, l'entreprise privée et les mouvements sociaux. Des premières lois sur la radiodiffusion jusqu'aux réglementations et déréglementations actuelles, en passant par la concentration des entreprises de presse et des sources d'information, l'américanisation des ondes et la défense de l'identité nationale, il montre que la logique marchande a peu à peu dicté ses règles aux communications, qui ont oublié les principes qui sont à leur base. Car si elles sont devenues le symbole même de la société libérale, libre et démocratique, quand on y regarde de plus près on s'aperçoit cependant qu'elles sont également de nouvelles armes de la domination («colonisation des esprits») et qu'elles tendent à homogénéiser le public et à étouffer les différences au nom de la rentabilité strictement économique, alors même qu'elles devraient être les outils de la démocratisation. Dans ce sens, l'ouvrage dépasse l'histoire locale pour devenir une critique des fondements idéologiques du néolibéralisme actuel.






  • Prix: 25 $ CAD | 23 € Euro
  • Date de parution: 17 novembre 1995
  • Collection:
  • Catégorie: Communication
  • Traducteur:
  • Préface: Armand Mattelart

  • Auteur: Michel Sénécal Fiche de l'auteur


Informations supplémentaires

  • ISBN: 978-2-921569-28-6 | e-ISBN:
  • Illustrations: |Nombre de pages: 256
  • Format: 9 po / 23 cm | 6 po / 15 cm | Poids: 378g

Disponibilité et code

  • Code du produit au Canada: | Statut: Épuisé
  • Code du produit en France: | Statut: Épuisé
  • Code du produit en Suisse: | Statut: Épuisé
portfolio image
Retour au catalogue

Michel Sénécal est professeur titulaire à l'unité d'enseignement et de recherche Sciences humaines, lettres et communications, à la Télé-université de l'université du Québec à Montréal et responsable du programme d’études en analyse des médias et concepteur de nombreux cours dans le domaine, notamment sur l’évolution sociohistorique des technologies médiatiques dans une perspective internationale. . Il est également membre du Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l'information et la société (GRICIS) de cette université.