Savoir vain (Le)

Retour au catalogue

Savoir vain (Le)

  • Relativisme et désespérance politique

On admet volontiers que le relativisme est paradoxal. «Tout est relatif», dit-il. Oui, mais ce jugement l'est-il? Tout comme on l'a fait pour le paradoxe du menteur, on peut résoudre le problème en distinguant des types logiques ou en séparant énoncé et énonciation. A-t-on pour autant résolu l'aporie du relativisme? Non, car le paradoxe du relativisme se situe sur un autre plan. Le relativisme mène en effet la pensée à la frontière où elle s'éprouve comme pensée qui donne un sens à ce qui n'en a pas. Il apparaît dès lors que le sens est toujours imposition d'un ordre (représentations) sans fondement dans la réalité des choses. C'est là qu'on rencontre le politique, dans la mesure où celui-ci «consiste à la fois à représenter le monde et à le masquer, à recouvrir le processus par lequel les représentations se construisent et imposent un ordre. La pensée est toujours une politique de l'ordre où plutôt la politique est toujours une pensée de l'ordre. […] Elle a pris depuis quelques siècles la forme de l'espoir, de cette illusion que la lutte politique conduit à la libération, qu'une représentation du monde est meilleure qu'une autre.» C'est de cela que le relativisme s'avise, sans pour autant proposer un autre savoir, de toute façon infondé et vain. Il ne reste dès lors qu'à assumer la désespérance politique et à faire face à l'insensé de l'existence.






  • Prix: 17 $ CAD | 15 € Euro
  • Date de parution: 11 mai 1998
  • Collection:
  • Catégorie: Philosophie
  • Traducteur:
  • Préface:

  • Auteur: Lawrence Olivier Fiche de l'auteur


Informations supplémentaires

  • ISBN: 978-2-921569-54-5 | e-ISBN:
  • Illustrations: |Nombre de pages: 114
  • Format: 8 po / 20 cm | 5 po / 13 cm | Poids: g

Disponibilité et code

  • Code du produit au Canada: 9782921569545 | Statut: D
  • Code du produit en France: | Statut: Sur commande
  • Code du produit en Suisse: | Statut: Sur commande
portfolio image
Retour au catalogue

Olivier Lawrence

Lawrence Olivier est professeur de science politique à l’université du Québec à Montréal, ainsi que professeur associé au département de philosophie de l’université Laval et au département de sémiologie de l’université du Québec à Montréal. Aux éditions Liber, il a publié Michel Foucault. Penser au temps du nihilisme (1995), Le savoir vain. Relativisme et désespérance politique (1998), Contre l’espoir comme tâche politique, suivi de Critique radicale. Essai d’impolitique (2004) et Détruire: la logique de l’existence (2008).