Gouvernance: une invitation à la subversion

Retour au catalogue

Gouvernance: une invitation à la subversion

«Les citoyens comme les investisseurs et les parties prenantes ont été immergés pendant si longtemps dans un univers de gouvernement — c'est-à-dire une situation où au sommet se trouvait un potentat ayant réussi à faire croire qu'il avait toute la connaissance, tout le pouvoir et toute l'information pour assurer la gouverne — qu'ils en sont arrivés à croire qu'ils avaient une vocation de gouvernés et à perdre même la notion qu'ils étaient des producteurs de gouvernance eux-mêmes. Cette paresse, cette indolence et ce refus de se prendre en main sont encore omniprésents. Voilà qui explique le blocage mental auquel fait face la notion de gouvernance. Ce blocage n'est pas innocent. Il révèle un état d'esprit, une sorte de servitude volontaire dans laquelle on se complaît. Le caractère subversif de la notion de gouvernance vient du fait qu'elle sonne le réveil, qu'elle est un appel aux armes, si l'on peut dire. Pas moyen de penser gouvernance sans penser au fardeau de la charge, à l'obligation de s'impliquer et de participer, aux devoirs que chacun a d'être un producteur de gouvernance, de contribuer à la gouverne de l'entreprise, de l'organisation, du pays.» Cet ouvrage est donc un appel à l'engagement, à la responsabilité, à la participation au «multilogue» social, requis par une socioéconomie dont la structure hiérarchisée et centralisée s'est effritée au fur et à mesure que le monde s'est ouvert, que l'information s'est diffusée et que les compétences se sont multipliées. Illustrant ces processus par plusieurs exemples empruntés à divers domaines de l'histoire canadienne récente, l'auteur montre ainsi à la fois la gouvernance distribuée qui est à l'œuvre dans le monde où nous vivons et les résistances que nos façons de penser traditionnelles lui opposent.






  • Prix: 25 $ CAD | 23 € Euro
  • Date de parution: 24 mai 2005
  • Collection:
  • Catégorie: Gestion
  • Traducteur:
  • Préface:

  • Auteur: Gilles Paquet Fiche de l'auteur


Informations supplémentaires

  • ISBN: 978-2-89578-071-7 | e-ISBN:
  • Illustrations: |Nombre de pages: 400
  • Format: 9 po / 23 cm | 6 po / 15 cm | Poids: g

Disponibilité et code

  • Code du produit au Canada: | Statut: Épuisé
  • Code du produit en France: | Statut: Épuisé
  • Code du produit en Suisse: | Statut: Épuisé
portfolio image
Retour au catalogue

Paquet Gilles

Gilles Paquet est professeur émérite et directeur de recherches au Centre d’études en gouvernance de l’université d’Ottawa. Économiste, journaliste, il a publié ou dirigé plusieurs ouvrages et écrit un grand nombre d’articles scientifiques. Aux éditions Liber il a publié Oublier la Révolution tranquille (1999), Pathologies de gouvernance (2004), Gouvernance: une invitation à la subversion (2005) et Gouvernance mode d’emploi (2008).