Gouvernance collaborative

Retour au catalogue

Gouvernance collaborative

  • Un antimanuel

«La vocation de l'antimanuel est de faire le ménage sur un terrain jonché de postulats naïfs, de raisonnements courts, de propositions dogmatiques et de recettes simplistes pour le «décontaminer». Objectif : débronzer les dogmes, aider à prendre une vue d'ensemble des questions en suspens et faciliter le travail de la pensée critique. En combattant toute orthodoxie, l'antimanuel est donc une forme bien ajustée au contenu de l'approche de la gouvernance — qui est essentiellement subversive. Ce travail de déblayage part d'un besoin d'antidote et s'attaque d'abord au plus toxique : aux virus qui minent les discussions sur la gouvernance collaborative. Quant au travail de construction qui obligatoirement doit suivre, comme il est prématuré de penser à des traités formels dans le monde de la gouvernance collaborative pour le moment, l'antimanuel vise relativement bas: il veut seulement aider le lecteur à identifier les pathologies de gouvernance les plus importantes et à apprécier ce qui peut être fait pour améliorer la situation.» (G. P.)






  • Prix: 27 $ CAD | 25 € Euro
  • Date de parution: 12 septembre 2011
  • Collection:
  • Catégorie: Gestion
  • Traducteur:
  • Préface:

  • Auteur: Gilles Paquet Fiche de l'auteur


Informations supplémentaires

  • ISBN: 978-2-89578-305-3 | e-ISBN: 978-2-89578-306-0
  • Illustrations: |Nombre de pages: 296
  • Format: 9 po / 23 cm | 6 po / 15 cm | Poids: 442g

Disponibilité et code

  • Code du produit au Canada: 9782895783053 | Statut: D
  • Code du produit en France: 41703 | Statut: D
  • Code du produit en Suisse: | Statut: Sur commande
portfolio image
Retour au catalogue

Paquet Gilles

Gilles Paquet est professeur émérite et directeur de recherches au Centre d’études en gouvernance de l’université d’Ottawa. Économiste, journaliste, il a publié ou dirigé plusieurs ouvrages et écrit un grand nombre d’articles scientifiques. Aux éditions Liber il a publié Oublier la Révolution tranquille (1999), Pathologies de gouvernance (2004), Gouvernance: une invitation à la subversion (2005) et Gouvernance mode d’emploi (2008).