Cérémonial (Le)

Retour au catalogue

Cérémonial (Le)

  • Rituel de la psychanalyse

Au nom de l'«ordre» et de la protection du citoyen, on réglemente et on codifie toute pratique dite de «psychothérapie», sans différencier la psychanalyse des pratiques cognitivistes et comportementalistes. Pour lutter contre cette indifférenciation, il est essentiel de comprendre que ces règlements et ces codes, qui se veulent sans histoire, font écran à une mémoire non seulement politique (que fait entendre le mot «ordre»), mais aussi religieuse et même animiste. Pour avoir accès aux mémoires vives dont la psychanalyse est porteuse, l'auteur reprend ici le dispositif, le cadre et la méthode qui permettent le déroulement de ce que Freud lui-même appelait le «cérémonial » de la séance. Questionnant la neutralité, le renoncement à voir, à toucher, la mise en suspens du pulsionnel, la règle du tout dire et du tout écouter, il nous fait découvrir la mémoire agissante d'un rituel archaïque dont la prise de conscience permet aussi de mieux mettre la psychanalyse au service de ses patients.






  • Prix: 20 $ CAD | 18 € Euro
  • Date de parution: 11 novembre 2013
  • Collection: Voix psychanalytiques
  • Catégorie: Psychanalyse
  • Traducteur:
  • Préface:

  • Auteur: Patrick Cady Fiche de l'auteur


Informations supplémentaires

  • ISBN: 978-2-89578-424-1 | e-ISBN:
  • Illustrations: |Nombre de pages: 118
  • Format: 9 po / 23 cm | 5.5 po / 14 cm | Poids: 176g

Disponibilité et code

  • Code du produit au Canada: 9782895784241 | Statut: D
  • Code du produit en France: 41751 | Statut: D
  • Code du produit en Suisse: | Statut: Sur commande
portfolio image
Retour au catalogue

Cady Patrick

Né en 1948 à Angers, Patrick Cady est diplômé en psychopathologie clinique et psychanalyse de l'université de Paris VII. Il vit maintenant à Montréal où il pratique la psychanalyse et la sculpture. Il a notam­ment publié L’art de l’humain (Liber, 2011) et, avec Suzanne Jacob, Le bal des humains (400 coups, 2007). Il expose à Paris à la galerie Théo de Seine.