État-nation, tyrannie et droits humains

Retour au catalogue

État-nation, tyrannie et droits humains

  • Archéologie de l'ordre politique

Ce livre cherche à dégager les fondations sur lesquelles les piliers centraux des institutions politiques occidentales (État-nation, loi, souveraineté, droits de l’homme, etc.) ont été établis ; fondations enfouies sous les décombres d’un Occident dés-orienté, ayant perdu ses repères principiels, doutant de soi ou se reniant. Il cerne la nature des rapports entre « État » et « nation » à travers les relations tourmentées de ce que deviendront la « France » et l’« Allemagne » issues du règne de Charlemagne, « père de l’Europe ». Ces deux pays illustrent respectivement de façon paradigmatique l’État souverain unitaire et l’État évanescent d’un Saint-Empire mourant en 1806.

Nietzsche avait raison de penser que la « tyrannie » est le régime politique le plus ancien. Les analyses spectrales de Platon ont montré que le « tyran » sommeille en chacun de nous, prêt à se « projeter » sur la scène politique. Nous sommes ainsi renvoyés à une anthropo-politique où les droits humains font partie de l’anthropogenèse qui pose des garde-fous pour empêcher l’humain de régresser à sa première nature de brute tyrannique. Ces garde-fous pour combattre la tyrannie prennent des « visages » différents selon les époques : la « justice » dans l’Antiquité classique, les « droits » à l’époque de l’« État souverain ».




Introduction 11

 

Première partie - France et Allemagne : État souverain contre empire

 

Chapitre 1 Au commencement étaient les monstres 29

Ulysse et Polyphème 31

Thésée et le Minotaure 44

Œdipe, monstre-tyran 48

Platon : le tyran et la bête en nous 52

Des sophistes, antiques et modernes 57

 

Chapitre 2 Allemagne, France : deux nations en temps de crise 65

Renan : un État sous le masque de la nation 73

Fichte : l'utopie de la nation originelle 85

Fichte : élève de Machiavel, maître de Clausewitz 98

 

Chapitre 3 Allemagne : de la chute du Saint-Empire à la république de Weimar 121

Allemagne, la "nation tardive" à l'ombre du Roi-Soleil 122

Trois modèles politiques de l'Allemagne en quête d'un État 126

La République mal-aimée au bord du gouffre 133

 

Chapitre 4 Dieu et le souverain ou comment Dieu s'est politisée ? 139

Saint-Augustin : empires et royaumes... de "grands repaires de brigands" 144

Blaise Pascal ou l'augustinisme à l'âge scientifique 153

Le Corpus iuris civilis et la politisation du Dieu souverain 156

Allemagne : envie-haine de ce qui est hors d'atteinte (souveraineté, loi, État de droit) 171

Hegel : le chibboleth de la loi 176

Hegel et la souveraineté 179

Encore et toujours ce rêve d'empire 185

 

Chapitre 5 Schmitt : l'état d'exception et la dictature 189

La valeur d'un État sans valeur 191

Un Dieu occasionnaliste 201

La dictature, ou l'unité par la force 210

Schmitt, faux-monnayeur de Bodin 231

 

Deuxième partie - Lumières et obscurantisme

 

Chapitre 6 Lumières allemandes : Kant et l'Aufklärung tardive 245

Qu'est-ce que l'Aufklärung, version Kant ou Mendelssohn ? 250

Moses Mendelssohn 266

 

Chapitre 7 Retour de la Stoa : lumière et loi naturelles 273

Hugo Grotius : la Stoa, voie vers une guerre et paix plus juste 276

Spinoza : Dieu, Nature, Loi 283

Lumière naturelle, loi divine et loi humaine 286

Source de la lumière naturelle 295

Religion naturelle contre religion-superstition 300

Quête d'une loi inscrite dans le cœur de tout humain 305

Spinoza : lumière et ombres 314

 

Chapitre 8 Lessing et Mendelssohn : l'hérésie comme antidote à la Vérité 319

La vérité comme devenir 321

L'éducation du genre humain 326

Nathan le Sage et la nation-religion 331

La Raison contre la tyrannie de l'Un (Vérité/Dieu) 338

Moses Mendelssohn, juif allemand éclairé 342

Une religion du cœur 350

Le judaïsme peut-il être éclairé ? 356

La constitution originelle de la Ur-nation 363

 

Épilogue Lumières et critique : l'humain en crise 371

Bibliographie 385



  • Prix: 40 $ CAD | 38 € Euro
  • Date de parution: 27 septembre 2017
  • Collection:
  • Catégorie:
  • Traducteur:
  • Préface:

  • Auteur: Heinz Weinmann Fiche de l'auteur


Informations supplémentaires

  • ISBN: 978-2-89578-594-1 | e-ISBN:
  • Illustrations: |Nombre de pages: 402
  • Format: 9 po / 23 cm | 6 po / 15 cm | Poids: 604g

Disponibilité et code

  • Code du produit au Canada: 9782895785941 | Statut: Disponible
  • Code du produit en France: | Statut: ND
  • Code du produit en Suisse: | Statut: ND
Retour au catalogue

Heinz Weinmann

Diplômé en philosophie et lettres de l’université de Würzburg (Bavière) et de Paris X-Nanterre, lecteur de littérature allemande, Heinz Weinmann a enseigné dans cette dernière université la littérature comparée de 1965-1969. Immigré au Canada en 1969, il a enseigné la littérature au collège de Rosemont de 1969 à 2001. Collaborateur au journal Le Devoir de 1972 à 1995, il a publié dans de nombreuses revues québécoises et européennes et a signé des émissions pour Radio-Canada. Il est l’auteur de plusieurs livres sur le Québec et d’un essai sur et avec Edgar Morin.