Oubli de la vie (L')

Retour au catalogue

Oubli de la vie (L')

  • Critique de la raison parodique

On définit habituellement la modernité comme le règne de la raison individuelle. Cette raison voulant d’abord et avant tout la vérité, la modernité se présente donc comme une quête de vérité. Cette quête n’est pas nouvelle. On peut imaginer qu’elle a toujours habité le coeur de l’homme, ou peut-être même que l’homme n’est réellement apparu qu’avec elle. En quoi le questionnement de la modernité marque-t-il un changement ? Les présocratiques ne cherchaient-ils pas la vérité ? Sans doute. Mais leurs efforts restaient subordonnés à une autre quête, celle du Bien. Jamais, avant la modernité, la vérité du monde n’avait dicté aux hommes comment vivre ; cette tâche revenait au Bien. Une fois rabattue sur la seule vérité, la raison a engendré un homme étriqué, mutilé, version parodique de ce qu’il pourrait être, et qui aujourd’hui, à travers des doutes, des crises et des excès, ne fait que manifester les symptômes de la déchéance qui accompagne une raison déshumanisée.




Préface 9


Introduction 21


Chapitre 1 Le déclin de la modernité 29


Chapitre 2 L’âge de la parodie 49


Chapitre 3 Redécouvrir ce qui est profond 89


Chapitre 4 L’individu affectif 137


Conclusion 179



  • Prix: 21 $ CAD | 19 € Euro
  • Date de parution: 14 mars 2018
  • Collection:
  • Catégorie: Philosophie, société, post-modernité
  • Traducteur:
  • Préface:

  • Auteur: Etienne Groleau Fiche de l'auteur


Informations supplémentaires

  • ISBN: 978-2-89578-628-3 | e-ISBN:
  • Illustrations: |Nombre de pages: 192
  • Format: 8,5 po / 21 cm | 5,5 po / 14 cm | Poids: 256g

Disponibilité et code

  • Code du produit au Canada: 9782895786283 | Statut: Disponible
  • Code du produit en France: | Statut: ND
  • Code du produit en Suisse: | Statut: ND
portfolio image
Retour au catalogue

Groleau Etienne

Etienne Groleau est titulaire d’un doctorat en philosophie de l’université Laval.
Il enseigne au cégep Beauce-Appalaches.