Philo & Cie

Philo & Cie

philo & cie

Philo & Cie n˚10

  • janvier-avril 2015

La compagnie des animaux

Si Statistique Canada « ne recueille pas de données sur le nombre d’animaux de compagnie [ ... ] ni sur les animaux errants », Montréal estime pour sa part à « plusieurs centaines de milliers » le nombre des animaux domestiques de la ville, ceux dont la garde est autorisée étant « le chien, le chat, le lapin, le poisson, le hamster, le cobaye et les oiseaux en cage ». On apprend par ailleurs que tous les étés ( juin-août ), la société protectrice des animaux reçoit trois fois plus d’animaux abandonnés, qui passent de six cents par mois à mille six cents, que vingt mille animaux de compagnie se retrouvent annuellement dans les refuges de Montréal et que la moitié sont euthanasiés. À cette comptabilité abstraite des animaux de compagnie, il faut ajouter toutes les autres espèces qui partagent le même espace que les sociétés urbaines, rats, souris, oiseaux, coléoptères et autres arthropodes. Sans oublier celles dont nous consommons la viande, le lait, la fourrure, la laine, la peau, etc. Les animaux en somme ne nous sont pas étrangers.


  • Artiste invité : France Jodoin, Patricia Barrowman, Daniel-Jean Primeau, Isabelle Demers, Benoît Desjardins
  • Entretien : Luc Brisson, Anna Ghihlione, Jean Grondin, Charles Le Blanc
  • Dossier : La compagnie des animaux